Comprendre l’électricité : la tension

Dans la série « comprendre l’électricité », voici un nouvel article (faisant suite à celui-là) destiné à expliquer la tension électrique.

Pour faire simple, la tension électrique est également appelée ddp ou différence de potentiels. Elle se mesure en Volts. Dans une optique de vulgarisation, on peut aisément expliquer l’électricité avec une analogie hydraulique, vous allez vite comprendre.

Imaginons 2 bacs, reliés entre eux par un tuyau horizontal.

Si l’on remplit ces 2 bacs au même niveau, il n’y a aucun mouvement d’eau. Normal, il n’y a pas de différence de hauteur entre le bac 1 et 2.

Comment faire circuler de l’eau dans le tuyau entre les 2 bacs ? En remplissant uniquement un bac par exemple, on obtient une différence de hauteur entre les 2 bacs, que l’on appelle pression en hydraulique, et qui entraîne lorsque le tuyau n’est pas bouché une circulation d’eau entre les 2 contenants.

Et bien la tension c’est exactement pareil : il s’agit de la différence entre 2 « hauteurs » électriques, que l’on appelle potentiels.

Dès lors que l’on parle de différence, il nous faut alors une référence. Prenons là encore 2 exemples non électriques.

  • Premier exemple, la taille :

La taille est la différence de hauteur entre le haut de la tête et le bas des pieds lorsque ceux ci reposent sur le sol, et lorsque l’on se tient droit !

  • Deuxième exemple, l’altitude :

Ce qui caractérise les 2 exemples précédents, c’est la présence d’un niveau de référence sans quoi tout est faussé, le sol d’un côté, le niveau de la mer de l’autre.

En électricité, notre référence s’appelle la terre, c’est notre niveau 0.

Pourquoi cela s’appelle la terre  ? Et bien parce que c’est directement relié dans le sol, la terre quoi !

Quittons les analogies et revenons à l’électricité en nous intéressant à la prise de courant classique. On dit usuellement que la tension d’une prise de courant est de 230 Volts (et non plus 220 Volts mais j’y reviendrai dans un futur article), c’est à dire que lorsque l’on branche un appareil sur une prise de courant, l’appareil est soumis à une différence de potentiel de 230 Volts.

Les 2 bornes d’une prise de courant s’appellent Phase et Neutre. De manière simpliste, on peut considérer que la phase est à une hauteur de 230 et le neutre de 0 (parce que relié à la terre -la référence-). Donc en branchant entre phase et neutre on obtient 230-0, soit 230 Volts de tension !

C’est cette différence qui va permettre le passage de « quelque chose » dans le récepteur branché, ce quelque chose étant le courant électrique. Mais cette notion sera pour la suite dans un prochain article.

Bonne lecture !

2 thoughts on “Comprendre l’électricité : la tension

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *