Les grandeurs physiques de base en électricité

Invisible, inodore (mais pas indolore !), l’électricité échappe aux sens couramment utilisés. 4 grandeurs physiques permettent d’expliquer tous les phénomènes électriques, de l’électricité statique à la foudre, des ondes électromagnétiques au fonctionnent des appareils de tous les jours ; 4 grandeurs dont les unités font référence à 4 grands noms de l’électricité :

La tension (unité de mesure : le Volt), appelée également différence de potentiels. Note : en référence à l’unité de mesure, on entend encore parfois le terme de « voltage ».

Exemple : la prise de courant 230V, la batterie de voiture 12V, une pile 1.5V, etc.

L’intensité du courant électrique (unité de mesure : l’Ampère). Note : comme la tension qualifiée parfois de « voltage », on trouve encore (assez fréquemment d’ailleurs) le terme « d’ampérage ».

La résistance électrique (unité de mesure : l’Ohm).

Et enfin la puissance électrique (unité de mesure -pour faire simple- : le Watt).

On pourrait rajouter une 5ème grandeur, non électrique mais indispensable malgré tout en physique, le temps (en seconde).

Si vous maîtrisez ces grandeurs, vous êtes le roi de l’électricité ! Mais attention, tout roi peut être destitué et le moindre faux pas en électricité peut être fatal !

Numéros des dessins :

Numéro 1 : c’est vrai

Numéro 2 : c’est faux

Numéro 3 : j’en sais rien !

La semaine prochaine, on parle secourisme et on fait le point sur les changements survenus en début d’année. Bonne lecture !

One thought on “Les grandeurs physiques de base en électricité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *