Les changements du référentiel SST 2017 : le saignement abondant (part 2)

Voici la suite de l’article concernant les modifications apportées au saignement abondant dans le référentiel SST 2017. Pour ceux qui ont raté la première partie, ça se passe ici.

Le garrot tourniquet improvisé

Que faire alors lorsque la compression directe est inefficace (le saignement persiste) ou est impossible (nombreuses victimes, catastrophes, nombreuses lésions, plaie inaccessible, corps étranger) ?

Avant les changements de 2017, le secouriste du travail n’avait pas les « outils » pour ce genre de situation, il appelait donc les secours professionnels et suivait leurs instructions. Depuis 2017, ces situations correspondant pour beaucoup aux conséquences d’un attentat, un geste de secours est venu -revenu diront certains- pour y faire face : le garrot.

Enseigné sous une autre forme dans les premières années du SST, le garrot avait disparu des gestes du référentiel SST. Les inconvénients de celui-ci était alors mis en avant pour justifier cette disparition, nous y reviendrons. J’insiste sur le caractère exceptionnel de ce geste qui ne doit en aucun cas être LE geste prioritaire pour gérer un saignement abondant.

 

Le garrot n’est pas un geste anodin, il présente des risques qui ont été à une époque la justification de son non-enseignement, comme on le disait plus haut :

  • Un risque d’amputation : le garrot ayant pour effet d’arrêter la circulation sanguine, cela signifie que tous les organes situés dessous ne reçoivent plus leur dose d’oxygène et de nutriments, ce qui peut conduire à une perte de ces organes entraînant une amputation. Pour relativiser, ces conséquences peuvent apparaître seulement après plusieurs heures après la pose du garrot.
  • Un risque d’arrêt cardiaque : l’absence de circulation sanguine entraîne une accumulation de toxines. Lors du relâchement du garrot (lorsque la plaie est soignée par exemple), ces toxines en dose importante dans le sang peuvent alors provoquer un arrêt cardiaque. Cette fois les temps sont plus courts, et c’est pour cette raison que l’on recommande de noter l’heure de pose du garrot.

Ces 2 risques sont certes encore présents avec le garrot tourniquet improvisé, mais en présence d’un saignement abondant qui a de forte chance d’entraîner la mort de la victime sans arrêt du saignement rapide, le calcul est vite fait.

Réchauffer la victime

Parmi les modifications de 2017, on notera la précision qui invite à réchauffer la victime, notée de la manière suivante : Protéger la victime du froid et/ou des intempéries, la réchauffer.

La coagulation et les fonctions d’arrêt du saignement sont moins efficaces à chaque degré perdu de la température corporelle de la victime. Donc on couvre la victime, lors d’un saignement mais aussi à peu près toutes les autres situations où une victime est une victime !

Un jour promis je ferai un article détaillé et complet sur la couverture de survie et tout le bien que je pense d’elle lorsqu’elle est correctement utilisée.

Les complications

Dans le référentiel SST de 2017, il est précisé que : « En cas d’aggravation (sueurs abondantes, sensation de froid, pâleur intense, ou si la victime ne répond plus), pratiquer les gestes qui s’imposent et rappeler les secours ».

Faisant figure de nouveautés, les signes de l’aggravation ; d’une manière générale, dès que l’état de la victime évolue il est nécessaire de rappeler les secours, car même si ils arrivent, les informations données peuvent modifier le caractère d’urgence, le matériel ou les équipes à mettre à disposition, donc on rappelle les secours !

Cas particuliers

Avant 2017, on demandait au secouriste qui faisait face à une victime qui crachait ou vomissait du sang de conserver ces crachats et vomissements, si possible dans un récipient, pour qu’un médecin puisse les voir. La bonne nouvelle, cela a été supprimé car jamais réalisé dans la pratique ni par le SST ni par le médecin.

Bonne lecture !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *